Un couple de Soissonnais élevé au rang de Justes parmi les Nations

70 ans après les faits, Robert Laplace, son épouse et sa mère, tous 3 aujourd'hui décédés, ont reçu à titre posthume la distinction de Justes parmi les Nations. Pendant la 2nde Guerre Mondiale, ils avaient caché Lisette, une petite juive de 6 ans, et son frère.

C'est Lisette elle-même qui a engagé les démarches: à partir de 1942, la petite fille juive, alors âgée de 6 ans, et son frère ont été cachés à Soissons par une famille catholique, les Laplace.

70 ans après les faits, Robert Laplace, son épouse et sa mère ont été élevés au rang de Justes par les Nations; Leur nom figure désormais par les 3750 autres Justes de France sur le mur du mémorial de Yad Vashem en Israël.

C'est leur fils, Jean, qui a reçu cette distinction au nom de ses parents.

Jennifer Alberts

source:http://picardie.france3.fr/2013/04/08/un-couple-de-soissonnais-eleve-au-rang-de-justes-parmi-les-nations-230569.html du 08/04/2013


Plugin flash manquant. Veuillez télécharger le dernier lecteur Adobe Flash:
Obtenez Adobe Flash Player