Dossier n°11301

Consulter le dossier de Jérusalem (en anglais)

Les Justes

Année de nomination : 2008
Germaine Lapeyre
Année de nomination : 2008
Date de naissance : 17/11/1908
Date de décés : 07/05/1979
Profession : Epicière

Jean-Marie Lapeyre
Année de nomination : 2008
Date de naissance : //
Date de décés : 05/09/1957
Profession : Epicier

Nathalie Lapeyre
Année de nomination : 2008
Date de naissance : 16/07/1905
Date de décés : 04/11/1995
Profession : comptable

Localisation Ville : Saint-Sever (40500)
Département : Landes
Région : Nouvelle-Aquitaine

Personnes sauvées

Cérémonies

    Date de Cérémonie de reconnaissance: 25 Juin 2009


    Les personnes reconnues « Justes parmi les Nations » reçoivent de Yad Vashem un diplôme d'honneur ainsi qu'une médaille sur laquelle est gravée cette phrase du Talmud : « Quiconque sauve une vie sauve l'univers tout entier ». Il s’agit de la plus haute distinction civile de l’état d’Israël. Au 1er janvier 2021, le titre avait été décerné à 27921 personnes à travers le monde, dont 4150 en France. Cependant le livre des Justes ne sera jamais fermé car nombreux sont ceux qui resteront anonymes faute de témoignages. Reconnus ou non, ils incarnent le meilleur de l'humanité. En effet, tous ont considéré n'avoir rien fait d'autre que leur devoir d'homme. Ils serviront de phares et de modèles aux nouvelles générations.


    L'histoire

    Eté 1944 à Saint-Sever Roalnd & Odette Sarah Hafon

    M. & Mme HAFON, originaire de Turquie, ont émigré en France en 1905 et 1920. Ils ont habité 95 rue des Boulets (11è) et ont eu deux enfants, Sarah (née en 1932) et Rolande (né en 1938).
    Le père était vendeur.

    Fin 1943, les parents ont décidé de mettre leurs enfants à l’abri dans une famille du sud-ouest de la France, connue d’un de leurs amis. Accompagnés d’une parente non juive, les enfants sont arrivés chez M. LAPEYRE, veuf, et ses deux filles, Nathalie et Germaine, célibataires.
    M. LAPEYRE et une de ses filles tenaient une épicerie.

    Sarah et Rolande HAFON ont été très bien traités. Ils allaient à l’école à la messe. Ils passaient pour des enfants adoptés. Aucune pension n’a été demandée.

    Les LAPEYRE habitaient près de la Kommandatur à St Sever.

    A la fin de la guerre, M. HAFON père est venu chercher ses enfants.

    La famille LAPEYRE a témoigné attention et affection aux deux en,fants juifs qu’ils ont sauvés.

    Le 26 décembre 2007, l’Institut Yad Vashem de Jérusalem a décerné le titre de Juste parmi les nations à Monsieur Lapeyre Jean-Marie et ses filles Germaine et Nathalie

    Documents annexes

    Invitation cérémonie Invitation cérémonie
    17 août 2016 15:20:03
    Dossier 11301 - Lapeyre; Articles de presse Dossier 11301 – Lapeyre; Articles de presse
    3 décembre 2011 17:27:35

    Articles annexes