Dossier n°4279

Consulter le dossier de Jérusalem (en anglais)

Les Justes

Année de nomination : 1989
Marguerite Marchand
Année de nomination : 1989
Date de naissance : //
Date de décés : //
Profession :

Micheline Marchand
Année de nomination : 1989
Date de naissance : //
Date de décés : //
Profession : 14 ans

Victor Marchand
Année de nomination : 1989
Date de naissance : 16/02/1903
Date de décés : //
Profession : Brigadier de police

Localisation Ville : Paris (75011)
Département : Paris
Région : Île-de-France

Lieu de mémoire

Personnes sauvées



Les personnes reconnues « Justes parmi les Nations » reçoivent de Yad Vashem un diplôme d'honneur ainsi qu'une médaille sur laquelle est gravée cette phrase du Talmud : « Quiconque sauve une vie sauve l'univers tout entier ». Il s’agit de la plus haute distinction civile de l’état d’Israël. Au 1er janvier 2021, le titre avait été décerné à 27921 personnes à travers le monde, dont 4150 en France. Cependant le livre des Justes ne sera jamais fermé car nombreux sont ceux qui resteront anonymes faute de témoignages. Reconnus ou non, ils incarnent le meilleur de l'humanité. En effet, tous ont considéré n'avoir rien fait d'autre que leur devoir d'homme. Ils serviront de phares et de modèles aux nouvelles générations.


L'histoire

Allée des Justes à Jérusalem



Allée des Justes à Paris

Victor Marchand était officier de police à Paris. Sa fille Micheline, quatorze ans, avait comme camarade de classe Cécile Bulwa, la fille de réfugiés juifs. Après la guerre, Cécile raconta qu’un jour, en classe, Micheline avait arboré elle aussi l’étoile jaune pour lui témoigner sa solidarité. Le 15 juillet 1942, à la veille de la grande rafle des Juifs de Paris, Victor Marchand se rendit chez les Bulwa pour les prévenir de fuir à la hâte. Mme Bulwa avertit son frère, sa soeur et quelques amis juifs qui purent ainsi se sauver à temps. Le lendemain matin, l’officier revint très tôt chercher Cécile et sa mère. Il les emmena dans son petit appartement où elles restèrent cachées pendant cinq jours. Les Marchand avaient pris un double risque : d’abord, prévenir des Juifs, ensuite, héberger les deux femmes. Dès qu’elle le put, Mme Bulwa quitta leur demeure pour se réfugier chez une parente qui avait la nationalité française. Par la suite, elle réussit à franchir la ligne de démarcation avec sa fille et trouva refuge dans le sud de la France.

Le 4 juin 1989, Yad Vashem a décerné à Victor Marchand, à son épouse ainsi qu’à leur fille Micheline, le titre de Juste parmi les Nations. 

 

Exposition: Désobéir pour sauver

Documents annexes

Aucun document

Articles annexes

Aucun autre article