Montréjeau - Un hommage solennel aux «Justes parmi les Nations»

Du 14/11/2016

 

 

 

 

Eric Miquel acceuille Serge Askienzi Pour les journées du patrimoine l'hommage fait aux «Justes parmi les Nations» ( notre article du 21.09 dernier) a permis le 10 novembre une rencontre avec Serge Askienazy accompagné de son épouse. Ce septuagénaire a été hébergé en 1940 à Montréjeau dans la maison de la famille Augendre Marien et Jeannette. Très touché par l'implication des élèves du Collège Bertrand Laralde avec la réalisation du film “La Mémoire des Justes”, Serge Askienazy est venu passer une journée auprès des Montréjeaulais pour évoquer les souvenirs de ces moments où sa famille fuyait les nazis. Il est 9 heures pour commencer cette journée d'Hommages et de Souvenirs, Éric Miquel et son Conseil municipal avaient réuni pour accueillir Serge Askienazy, les collégiens réalisateurs du film, Gérard Dufor, Jean Tornamorell, Luce Porté (excusée), les responsables du collège, la Communauté de Communes NRV représenté par Jean Paul Manent et les hôtesses en séjours et de nombreux invités. On notera la présence de Francine Théodore-Lévèque Déléguée Régional Midi-Pyrénées du Comité Français pour Yad Vashem. Après le mot d'accueil du maire, Serge Askienazy, visiblement ému, va avoir ses premiers mots pour remercier les élèves.

Un moment chargé d'émotions

«Je suis arrivé à l'âge de 3 ans et je suis reparti j'avais 5 ans. À Montréjeau nous avons trouvé la vraie signification de «Yad Vashem» Yad la main et Vashem le nom. La main nous a été tendue à Montréjeau. Quatre-vingts familles ont été accueillies dans cette petite ville de 4000 habitants à l'époque. Au début nous n'avions rien à manger. Quelques familles, quelques commerçants et l'instituteur, nous ont apporté leur aide». Reprenant la parole Éric Miquel « je voudrais réparer un oubli de l'histoire : avec beaucoup de retard je remets la médaille de la ville Gérard Dufor, Jean Tornamorell et Luce Porté pour honorer leur famille». Les discussions se sont poursuivies autour d'un petit-déjeuner. Il est un peu plus de 10 heures, Serge Askienazy va se rendre sur divers sites de son enfance, renouer avec ce passé. Le début d'après-midi après la diffusion du film aux Variétés Serge Askienazy répondra aux questions des collégiens. Cette journée a été riche en émotion.

Patrimoine et citoyenneté

Les journées Européennes du patrimoine ont été marquées à Montréjeau par l'hommage fait aux «Justes parmi les Nations». Cette année le thème est «Patrimoine et Citoyenneté». L'Office de Tourisme Intercommunal de Montréjeau et la Communauté de communes Nébouzan-Rivière-Verdun ont souhaité mettre à l'honneur les “Justes parmi les Nations” de notre territoire pour ces Journées. L'idée est lancée, au collège Nathalie Salles professeur d'histoire géographie séduite par le projet reçoit l'aval du proviseur Romain Daujam. Un groupe d'élèves se constitue, Jérôme Etchécopar cinéaste bénévole sera le moteur. Au travers de témoignages, les élèves du Collège Bertrand Laralde de Montréjeau ont réalisé un film sur la thématique “La Mémoire des Justes” qui met en valeur l'action citoyenne des Justes et le patrimoine humain.

Alain Mas