Trémel. Thérèse Bourhis rend hommage au couple Le Quéré

Du 06/01/2020

 

 

 

 

Samedi, la maire de la commune a souhaité, en présence d’une cinquantaine de Trémélois, fleurir la stèle élevée en l’honneur de Marie et Guillaume Le Quéré.

En octobre 1943, ce couple exemplaire a sauvé de la barbarie nazie les six membres de la famille Lévy. C’est Jean-François Le Lay, boulanger du village, qui conduira les Lévy chez les Le Quéré qui demeurent près de la chapelle de la Mission évangélique protestante d’Uzel.

L’Institut Yad Vashem de Jérusalem a nommé Marie et Guillaume « Justes parmi les Nations », et la médaille décernée mentionne : « Le Peuple Juif reconnaissant. Quiconque sauve une vie sauve l’univers tout entier. »

Le petit-neveu de la famille Le Quéré, Denis Le Person, a assisté au dépôt de la corbeille de fleurs. Thérèse Bourhis a voulu marquer le début d’année par cette commémoration, car pour des raisons techniques et d’aménagement des lieux, la stèle avait été dévoilée le 16 novembre dans la salle polyvalente en présence des délégués régionaux de Yad Vashem et des descendants Le Quéré, les familles Bohu, Charlot et Tarassenko.