Charles Demery, Juste parmi les Nations

Accueil/Articles et documents/Charles Demery, Juste parmi les Nations

Dossier n°

Charles Demery, Juste parmi les Nations

None
 

Titre de La Provence, 14 mai 2009.

 

La médaille et le diplôme de Juste parmi les Nations ont été remis, à titre posthume, à Charles Demery, dans la cour d’honneur du Château royal de Provence, à Tarascon, le mercredi 13 mai.

 

Julie Zaoui :

– « Tous l’ont dit hier soir dans la cour du Château royal de Provence de Tarascon, mais Simona Frankel (consul général d’Israël à Marseille), Michel Vauzelle (député et président de la région), ainsi que Robert Mizrahi (président pour le sud de la France de l’Institut Yad Vashem) avec d’avantage d’insistance :
« La jeunesse doit prendre conscience de l’iportance de la transmission. Bientôt il ne restera plus que des écrits et des photos en témoignage de la Shoah. »
(…)
Pendant la seconde guerre mondiale, le fondateur de Soleïado, entrepreneur tarasconnais, a en effet protégé et caché, en toute illégalité, la famille juive Amselem : Abraham (coloriste dans son usine), Marcelle, et leurs deux filles Evelyne-Sarah et Nicole. Son nom va rejoindre, sur le mur de l’Institut Yad Vashem de Jerusalem, celui des 2700 français connus qui ont fait la même démarche. »
(La Provence, 14 mai 2009).

None

Fac simile de La Provence. De g. à dr. : Evelyne Amselem venue de Tel Aviv tandis que les représentants de sa famille présentent la photo de Charles Demery.

 

Robert Mizrahi au nom du Comité Français pour Yad Vashem :

– « La remise, à titre posthume, de la médaille et du diplôme de Juste parmi les Nations n’est pas une récompense ou une décoration mais un témoignage de gratitude. »

 

Evelyne-Sarah Amselem qui appela à cette reconnaisance :

– « C’est une immense émotion d’être à Tarascon après 60 ans d’absence…
Notre vie ne tenait qu’à un fil tenu par Charles Demery. C’est un homme juste, simple et modeste qui reste dans ma mémoire. »

 

Simona Frankel, consul général d’Israël à Marseille :

– « Par son patriotisme et son héroïsme, Charles Demery mérite notre admiration et notre gratitude éternelles. »

 

Michel Vauzelle, député, président de la région :

– « Charles Demery, que j’ai la chance de connaître, était un homme si simple… un simple héros ! »

None

La Provence, photos de Valérie Farine, 14 mai 2009.

Contact Info

6 avenue de la Motte-Piquet 75007 Paris

Téléphone: 01 47 20 99 57

Web: Yad Vashem

Articles récents