Dossier n°12309 - Juste(s)

Consulter le dossier de Jérusalem (en anglais)


Les personnes reconnues « Justes parmi les Nations » reçoivent de Yad Vashem un diplôme d'honneur ainsi qu'une médaille sur laquelle est gravée cette phrase du Talmud : « Quiconque sauve une vie sauve l'univers tout entier ». Il s’agit de la plus haute distinction civile de l’état d’Israël. Au 1er janvier 2021, le titre avait été décerné à 27921 personnes à travers le monde, dont 4150 en France. Cependant le livre des Justes ne sera jamais fermé car nombreux sont ceux qui resteront anonymes faute de témoignages. Reconnus ou non, ils incarnent le meilleur de l'humanité. En effet, tous ont considéré n'avoir rien fait d'autre que leur devoir d'homme. Ils serviront de phares et de modèles aux nouvelles générations.

Allée des Justes à Paris
Allée des Justes à Jérusalem

Les Justes

Année de nomination : 2012

Pierre Pinson

Année de nomination : 2012
Date de naissance : 16/02/1913
Date de décés : 09/07/1944
Profession : Cultivateur

Localisation Ville : La Force (24130)
Département : Dordogne
Région : Nouvelle-Aquitaine

L'histoire

Commandant Pinson alias Loiseau 1943
Les  Parents du témoin sont arrivés en France au début des années 30 et se sont mariés le 16 mars 1933 à la mairie du XX ième à Paris, lui est tailleur pour dames et elle est finisseuse.

En Juin 1940, à la veille de l’entrée des allemands dans Paris, la famille de Roland et celle de Léa Fenster (sœur de Chane) suivant le conseil d’une amie, parviennent à prendre le dernier train pour aller à la Force (24130). Là ils trouvent à se loger tous ensemble dans une maison située sur la place du château.

Après un séjour de 5 mois dans un monastère, Roland retrouve sa famille et va à l’école communale.

Salomon Klapholz s’est lié d’amitié avec Pierre PINSON, fermier dans les environs et actif dans la Résistance et c’est lui qui en Février 1943, avertit Salomon et son beau-frère Fenster de l’imminence programmée d’une rafle car leurs noms figurent sur la liste. Pierre Pinson procure des faux papiers d’identité qui vont permettre aux deux hommes de partir pour se cacher à Saint-Gervais-les-Bains en Haute-Savoie. Grâce à de faux certificats médicaux, les autres membres des deux familles parviendront à les rejoindre.

En Août 1943, les 9 membres des familles parviennent donc à passer en Suisse et se retrouveront tous en août 1945 à Paris et apprendront que Pierre Pinson a été fusillé le 9 juillet 1944.

Pour Roland Klapholz et tous les siens, il ne fait aucun doute qu’ils doivent la vie à Pierre Pinson. 

Le 19 avril 2012 Yad vashem Jérusalem a décerné le titre de Juste parmi les Nations à Pierre Pinson.

 

Mariage Pinson

Maison Fenster Klapholz à La Force

Monument en Hommage Pinson

Fausse carte d'identité Mme Klapholz

Fausse carte d'identité Mme Pinson

Documents annexes

Invitation cérémonie Pinson Invitation cérémonie Pinson
1 avril 2014 09:07:03

Articles annexes