Toucy - La gendarmerie portera désormais le nom de Pierre André

Du 28/06/2017

 

 

 

Yvette Weisbecker, entourée d’une petite-fille de Pierre André, du colonel William de Meyer, et de la secrétaire générale de la préfecture de l’Yonne, Françoise Fugier © . Pierre André était brigadier à Toucy entre 1941 et 1946, période pendant laquelle il avait aidé à sauver des Juifs et des Résistants.

Elle porte désormais le nom de Pierre André, brigadier à Toucy entre 1941 et 1946, période pendant laquelle il avait aidé à sauver des Juifs et des Résistants, avec Michel Martiret, alors secrétaire général de la mairie toucycoise. Les deux hommes ont été reconnus Justes parmi les nations en 2009.

Yvette Weisbecker, clandestine juive et sauvée d'une mort certaine par ces deux hommes en 1943, est venue à Toucy leur rendre hommage. « Je suis très émue de pouvoir assister à cette cérémonie et je remercie la vie de pouvoir exprimer ma gratitude envers Pierre André », a-t-elle témoigné, du haut de ses 98 ans.

« Ce sont mes frères, leur rencontre est un élément vital de mon existence. À vous, les gendarmes de 2017, pensez à Pierre André qui a refusé d'obéir à l'État du moment et a choisi entre désobéir ou sauver des vies. »

Les familles des deux hommes étaient également représentées.

C. F.